Fronton de l'entrée de la synagogue "Al syete",
7 rue Popincourt, Paris 11e.

La synagogue "Al Syete" tire son nom du numéro 7 de la rue Popincourt à Paris 11e. Elle y fut fondée en 1913 et devint durant de longues années, le coeur de la communauté Judéo-Espagnole de Paris. Devenue après-guerre, un centre socio-culturel, elle fut victime d'un incendie en Août 2004. Elle est depuis fermée et attend d'être recontruite, pour redevenir la mémoire de notre communauté.

 

La boutique "Aux 5 Continents" ,
75 rue de la Roquette, Paris 11e.

"Si c'est rare, si ça pousse,
si c'est bon, nous l'avons !"

C’était la devise des Cinq Continents, imprimée sur le papier d’emballage qui protégeait la « pastourma », le « kachkaval », le « kezo blanko », les « borrekitas », les « filas »,
tout ce qui était notre plaisir gustatif; et aussi touiller l’écumoire dans le tonneau à cornichons pour préférer, les gros, les petits regarder et choisir les kalamatas et enfin rentrer à la maison avec ces paquets odorants, puis les savourer en famille.

 

 

Le Café -Restaurant "le Bosphore" ,
74 rue Sedaine, Paris 11e.

Premier Café Judéo-Espagnol ouvert en 1905, dans l'Hotel de l'Europe. Renommé dans toute la communauté Judéo-Espagnol, il fut le lieu de nombreuses Brith Mila, Barth Mitza et Mariages avant l'ouverture de la synagogue du 7 rue Popincourt. En Mai 1944, une rafle se produisit dans le café (La Rafle du Bosphore), entraînant la déportation de nombreuses personnes de la communauté. Le café était tenu par M. Cicurel, il fut fermé en 1996.

 

La Crémerie "Chanteloup",
3 rue Popincourt , Paris 11e.

Photo de la crémerie Chanteloup en 1936, le monsieur à bretelles est Bohor Behar, le père de Victor. Au numéro 5 de la même rue (derrière l'homme au vélo), se trouve le "Bougnat" charbonnier et un cordonnier au premier étage.

Nos lieux de vie dans Paris : Nos photos sont vos photos, partageons ensemble nos "trésors"
(Photos, témoignages, anecdotes, documents...)